Coup par coup, pas à pas,
Voyageur, il n'y a pas de chemin,
le chemin se fait en marchant.
Le chemin se fait en marchant
et si l'on regarde en arrière
on voit le sentier que jamais
on ne foulera de nouveau.
Voyageur, il n'est pas de chemin,
le chemin se fait en marchant.

ANTONIO MACHADO