" Désormais une nouvelle version du mot prison.

Veuillez donc Mesdames, Messieurs, changer de vocabulaire ! 

Ne dites plus prison mais : Établissement privatif de liberté !

Je ne sais pas si celà suffira pour apaiser la colère des détenus ?

Ni si cette jonglerie sémantique amèliorera leur condition ?

On avait déjà connu cela dans les années 1980 où la femme de ménage

s'était vue attribuée le titre hautement gratifiant de :

Technicienne de surface ! Pas mal, peut être que cette

gratification évita d'augmenter leur salaire.

On pourrait continuer ainsi mais ce genre d'exemple est légion.

Nous résignerons-nous donc à ce que l'on nous fasse

toujours passer des vessies pour des lanternes !

 

Alain Gestin © janvier 2018