08 mars 2021

Loft et Décoration

IMG_2244

 

 

 

Alain Gestin - Peintre aux multiples talents - Loft et Décoration

 

 

 

 

 

 

 

Posté par belvedere à 20:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


23 janvier 2019

Maintenant que l'art est partout

 

 

 

"Maintenant que l'art est partout,

il faut aller nul part !

Le chercher ailleurs !"

 

 

Alain Gestin. Janvier 2019 © ADAGP. Paris 2019

Posté par belvedere à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 décembre 2018

Discours de la servitude volontaire

 

 

Il n'y a rien au monde de plus contraire à la nature,

toute raisonnable, que l'injustice.

La liberté est donc naturelle; c'est pourquoi à mon avis,

nous ne sommes pas seulement nés avec elle,

mais aussi avec la passion de la défendre.

 

 

La Boétie.(1530/1563) Discours de la servitude volontaire

Posté par belvedere à 09:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 septembre 2018

Sylvain Tesson

 

 

"...Le vagabond éternel n'appartient pas à son époque

ni n'a derrière la tête l'ombre d'une pensée politique

ni celle d'une revendication. Le vagabond enjambe

l'idéologie et les clôturres qui toutes deux empêchent

de gambader. IL ne veut en rien changer le monde qui

l'entoure, il veut réussir à le fuir le plus esthétiquement

possible. Il ne veut pas se battre, il s'échappe.

Il n'est pas en croisade, il est en croisière.

Il n'appartient à aucun groupe, il lui  suffit d'un chien fidèle

ou d'un oiseau apprivoisé pour se sentir en compagnie.

Il va à l'aventure car il veut que chaque jour soit un

jaillissement d'imprévus. Quelque chose doit le mettre

sans cesse sur les bords de l'abîme. Il voyage à la recherche

des parapets du monde. Dans la tension de l'effort

(la discipline du vagabond), il trouve la paix intérieure,

se débarasse de toutes fausseté, revient à l'élémentaire,

et devient capable de pleurer de joie devant une vasque

argileuse d'où sourd un filet d'eau claire.

Son âme se simplifie : Son voyage est une épuration éthique.

 

Sylvain Tesson (Petit traité sur l'immensité du monde)

Édition Pocket

Posté par belvedere à 13:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 août 2018

Sylvain TESSON

 

  " Une vie est réussie quand elle n'est faite que de verbes d'actions. "

Sylvain Tesson

Petit traité

sur l'immensité du monde

Pocket

Posté par belvedere à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


10 avril 2018

Serge REZVANI

 

P A R O L E S  DE  P E I N T R E

 

LA MÉMOIRE QUI TRANCHE

 

Quel est votre démon?

 

Savoir que je ne veux pas vivre.

 

 

Le combat dont vous êtes le plus fier ?

 

Être toujours resté libre et suffisamment

en curiosité pour ne pas me répéter.

 

 

Ce que vous retenez de votre éducation ?

 

Ne pas en avoir. Personne n'a eu de projet pour moi.

J'ai été une plante sauvage qui a réussi à pousser

entre deux pavés secs.

Ma grande chance et ma grande douleur.

 

 

Au quotidien ce qui vous révolte le plus ?

 

Cette époque de "concensure", pire que la censure et l'autocensure.

On régresse, on étouffe, mais c'est très doux.

C'est le danger des médias actuels. Le populisme.

 

 

Dernièrement, qu'est-ce qui vous a véritablement étonné ?

 

L'élection de Macron. Comme si la secte 

d'un évangéliste Américain s'était glissée en France.

 

 

Adolescent, votre héros ?

 

Comme j'étais peintre et que je n'aime pas les gagnants,

c'était Van Gogh, qui s'est tiré une balle dans l'estomac en écrivant:

" Je suis un raté "

 

 

L'illusion dont vous vous bercez ?

 

Que c'était peut-être important d'être vivant et d'être moi.

 

 

Serge REZVANI

sources: Philosophie magazine n°119 mai 2018

Posté par belvedere à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 mars 2018

Stephen Auking (citations)

 

 

« Mes espérances ont été réduites à zéro à 21 ans.

Tout depuis est un bonus. »

( Sur sa maladie)

 

« Le désavantage de ma célébrité c’est que

je ne peux aller nulle part sans être reconnu.

Cela ne sert à rien de porter des lunettes de soleil et une perruque.

Le fauteuil roulant me trahit. »

(Sur sa célébrité)

 

«Je ne comparerais pas ça au sexe, mais ça dure plus longtemps. »

(Sur le moment de la découverte scientifique)

 

« Il y a une différence fondamentale entre la religion, qui est basée sur l’autorité,

et la science, qui est basée sur l’observation et la raison.

La science gagnera, parce qu’elle fonctionne. »

(Sur la religion )

" Si les aliens venaient nous rendre visite, le résultat serait similaire

à celui de Christophe Colomb arrivant en Amérique.

Cela n'a pas particulièrement réussi aux Américains de naissance.

Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente

peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer.

( Sur les extraterrestres ) 

« Je pense que le développement d’une intelligence artificielle complète

pourrait mettre fin à la race humaine. »

"J'ai toujours considéré l'intelligence humaine comme surestimée.

Il n'est pas certain que cela soit une valeur de survie sur le long terme.

(sur l'intelligence)

 

« Les plus grandes réussites de l’humanité sont venues en discutant,

les plus grands échecs en ne se parlant pas. »

 

Stephen AUKING

(8 janvier 1942 / 14 mars 2018)

Posté par belvedere à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 février 2018

Gabriel Marcel (1889/1973)

 

 

 " C'est en tant que créateur, si humble que soit le niveau

où cette création se consomme,

qu'un homme quel qu'il soit peut se reconnaître libre."

 

 " Le plus grand mérite de l'esprit critique,

c'est d'être avant tout défanatisant

et il est logique que dans le monde où nous vivons,

l'esprit critique tende à disparaître,

que sa valeur ne soit même plus reconnue."

 

Gabriel Marcel (1889/1973)

Posté par belvedere à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 janvier 2018

Jacques MARITAIN (1882/1973)

"...L'artiste, pour ne pas briser son art, ni son âme, doit être simplement,

en tant qu'artiste, ce que l'art veut qu'il soit, un bon ouvrier.

Mais voici que le monde moderne, qui avait tout promis à l'artiste,

bientôt ne lui laissera plus qu'à peine le moyen de subsister.

Fondé sur les deux principes contre nature de la fécondité de l'argent

et de la finalité de l'utile, multipliant sans aucun terme possible

les besoins et la servitude, détruisant le loisir de l'âme,

soustrayant le factibile matériel à la régulation qui le proportionnait

au fin de l'être humain, et imposant à l'homme le halétement de la machine

et le mouvement accéléré de la matière, le système de rien que la terre

imprime à l'activité humaine un mode proprement inhumain,

et une direction diabolique, car le but final de tout ce délire

est d'empêcher l'homme de se souvenir de Dieu.

     Dum nil perenne cogitat,        Ne cogitant rien d'éternel

     seseque culpis illigat.             Il s'enchaîne à ses fautes.

Par suite il doit logiquement traiter en inutile, donc en réprouvé,

tout ce qui à titre quelconque porte la marque de l'esprit.

 

Jacques MARITAIN ( Art et Scolastique)

Posté par belvedere à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 décembre 2017

Jean Baudrillard

P1040690

Posté par belvedere à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,