18 avril 2019

Notre Dame de Paris

D4Qgc-PX4AAvha5

 

Plus de 100 églises profanées en France depuis un an.

Silence radio des médias !

La cathédrale Notre Dame de Paris partiellement détruite.

Ça fait beaucoup trop en peu de temps !

Posté par belvedere à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


02 janvier 2019

MICRO/MACRO(n) Voeux

 

Tous nos voeux MACRO(n) / MICRO

  

" MACRO taxes, MACRO impots, MACRO dette,

 MACRO t v a, MACRO c s g, MACRO c r d s,

MACRO contributions, MACRO péages, MACRO prix

MACRO ronds-points, MACRO radars, MACRO contrôles,

MACRO ralentisseurs, MACRO caméras, MACRO assistance,

MACRO crédits, MACRO précarité, MACRO pauvreté,

MACRO servitudes, MACRO dépendances, MACRO assistance,

MACRO irresponsabilité, MACRO surveillances,

MACRO machines, MACRO robots, MACRO chômage,

MACRO répression, MACRO police, ..." 

 

 

" MICRO entreprise, MICRO revenu, MICRO salaire,

MICRO horaires, MICRO travail, MICRO paye,

MICRO voiture, MICRO vitesse, 

MICRO justice, MICRO existence,

MICRO liberté, MICRO égalité, MICRO fraternité... "

 

 

Et surtout pas de N, je vous aime !

Tous mes voeux pour 2019

 

NB : La liste MACRO/MICRO n'est en rien exhaustive à chacun d'ajouter!...                                             

 

Posté par belvedere à 07:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 décembre 2018

CONSO & LIBERTÉS

IMG_3870

 

" La liberté du consommateur passe par la libre maîtrise de ses besoins.

La publicité est une violence répétée à cette liberté.

Maîtriser ses besoins est le début de cette liberté.

Résister aux besoins que l'on vous crée.

Résister au superflu vous raménera à L'essentiel."

 

Alain Gestin © Adagp, Paris. 2013

Posté par belvedere à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 octobre 2018

Folklore Politique

 

 "Folklore Politique"

 

" Depuis quelques jours, le gouvernement suite à la démission

du Ministre de l'intérieur

entretient un suspens abracadabrantesque ou du moins le croit-il !

Ce qui est sur, c'est que le sujet est croustillant pour les médias.

Chacun y va de sa supposition de ses critiques ou de ses attentes.

Du grain à moudre pour les débats télévisuels !

Il me semble qu'une majorité de la France d'en bas s'en fout !

Nos voisins les Belges sont restés plus d'un an sans gouvernement

et ça marchait tout aussi bien !

Pour les aider à voter le nouveau gouvernement Belge oblige désormais

le citoyen à voter sinon il est puni d'une amende!

Ça nous pend au nez en France !

La France d'en bas, elle, est occupée tant bien que mal à payer ses factures.

Le père Noël en France arrive en Octobre avec les taxes foncières.

En Novembre avec les taxes d'habitations, une facture d'eau, une d'électricité

et l'année se termine en queue de poisson ou tout du moins ce qu'il en reste!

Revenons à notre suspens politique.

Pourquoi ne pas faire appel à un tout nouveau logiciel politique

ou à une application pour boucher les trous dans le gouvernement ?

C'est un nouveau Monde ! De l'audace !

Tiens et pourquoi ne pas élire un commissaire aux comptes 

un commissaire en chef pour arreter l'éternelle hémoragie financière ?

L'étât est en faillite depuis les années 60, tous bords politiques confondus.

Chaque nouveau gouvernement se casse les dents à tenter de

remplir la passoire ! Bien difficile cet exercice...!

Il serait peut être urgent de trouver une solution ?

À moins que l'épée de Damoclès de cette dette

ne serve avant tout la justification de ce que l'on fait subir au contribuable ?

Heureusement que le bas peuple est là, mouton toujours volontaire

pour se faire tondre à ras, toujours plus ras, sans broncher ...! "

 

Alain Gestin 9 octobre 2018

 

Posté par belvedere à 20:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 juin 2018

Centre ville mortifère

 

"Abracadabrantesque !.. Pour reprendre une expression

bien Française déjà utilisée par un de nos dirigeant connu.

La formule est plus que jamais d'actualité,

quand on voit avec quelle energie nos responsables politiques

et administratifs s'emploient à reconstruire

ce qu'ils ont précédemment détruit ou laisser se détruire

dans les complicités de silences eux aussi mortifères.

À chaque changement de direction, chacun y va de son plan d'action,

de son programme de réhabilitation, de rénovation!...

On les voit alors défiler à la télévision un peu tristounets, désolés,

navrés que nos centres villes soient devenus aussi déserts!

Ils jouent l'indignation, la surprise ou la désolation.

Ils ont oubliés que leurs prédécesseurs ont signés

des arrangements locaux pour favoriser les installations

en masse de super puis d'hyper marché et ce depuis les années 70!

Alors je vous en prie Messieurs les décideurs ne jouez pas

les vierges effarouchées face au désert de nos centres villes

ou de nos campagnes ! Comme le dit le viel adage populaire :

On récolte ce que l'on sème!...

 

Alain Gestin. 14 juin 2018

Posté par belvedere à 09:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


07 avril 2018

Les fantômes de la liberté

IMG_0204

 

 

 

" Nos libertés depuis plusieurs décennies, fondent comme neige au soleil.

Et si il y a bien un réchauffement général, c'est celui des contrôles,

des lois toujours nouvelles, des ingérences dans nos vies quotidiennes

et de nouvelles circulaires aux normes changeantes

pour toujours, nous asservir davantage.

Le tout avec bienveillance !...

" Fort de café !" disait ma grand mère!

Les générations à venir pourront nous reprocher cette démission

face au pouvoir en général et aux autorités de tous poils.

Lâchement nous rétrocedons nos libertés, nous sommes même prêts à les brader

pour du confort, pour une pseudo sécurité qui nous propose 

chaque jour un peu plus de servitude.

Les nouvelles technologies sont entrain de parachever le dispositif.

Je crains que l'être humain en sorte diminué, avili, ridicule et inutile.

 

Alain Gestin, avril 2018.

Posté par belvedere à 08:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 mars 2018

loisirs créatifs/Art ???

Barquette_LOIS

 

" Nous avions déjà pris note dans les années 1990/2000

d'un changement dans les rayons de nos sacro-saints supermarchés.

Le rayon Beaux Arts laissait place au rayon loisirs créatifs.

Le ton était donné : place à la vulgarisation, à l'art pour tous,

à nous sommes tous des artistes, à la liberté d'expression etc etc...

Tout un chacun pourra se ruer vers l'expression artistique,

un petit stage au plus, une légère formation, un minimum

de connaissances, de culture et surtout copier

tout copier sans scrupules avec l'aubaine d'internet.

L'Art en pâture, livré au tout et au n'importe quoi.

L'art du rien. Tout ça occupe le nombril des masses!

Comme quoi la vulgarisation peut aussi être une forme de censure!

La censure du nombre, la censure du médiocre!

 

Alain Gestin Février 2018

Posté par belvedere à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 février 2018

Bienveillance

 

Bienveillance ?

  " On entends ce mot un peu partout, dans toutes les bouches,

sur n'importe quel sujet, tout le monde y va de sa bienveillance!

Quand je lis ce mot dans un psaume, je le comprends, je l'entends.

Dans un discours politique, excusez moi du peu mais j'en doute!

Depuis quand nos dirigeants se prennent pour Dieu le Père à

nous bassiner de leur bienveillance !

Ce mot contenant le bien est bon, justement, raison de plus pour

s'en méfier quand on l'entends à toutes les sauces!

Un homme bien à sa place l'utilisera avec réserve

tant il en connaît l'amplitude et l'exigence!

Ça n'est pas un mot pour un discours, c'est un de ces mots

qui attends et exige de nous démonstration, application en premier lieu.

Quand vous êtes un tant soit peu bienveillant dans le quotidien,

vous savez que ce mot intégré au discursif se transformera vite en mensonge

ou en supercherie. Les seuls qui pourraient parler de bienveillance seraient

ceux qui en bénéficient !...

Faut-il le redire à Paris environ 40 000 sans abris cherchent en ce moment

entre tous les nouveaux dispositifs anti SDF

(Une bienveillance de l'état, sans doute !...)

juste un endroit pour dormir.

 

Alain Gestin Février 2018

 

 

SDF

 Mine de plomb et fusain

15 x 15 cm. 1977

© ADAGP 2018 Paris

Posté par belvedere à 15:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 février 2018

ÉMEUTES À LA CHOCOLATERIE NUTELLA

 

 

IMG_20180205_135315_resized_20180205_071346527

 

 

Huile sur panneau de peuplier

24 x 19 cm

alain gestin © ADAGP Paris

 

 

Prolongations de la honte

ou tristes présages des crises à venir !

 

" On avait dejà connu ces ruées dans les supermarchés

pendant la déclaration de la guerre du golfe (la guerre propre !)

en Irak. En france pays situé à des milliers de kilometres de l'Irak

les rayonnages de sucre, de farine et d'huile furent vidés en 48 h.

Plus tard lors d'un voyage au Moyen Orient j'appris que les Irakiens

se repassaient en boucle les vidéos de cette peur bien Française !

C'étaient pour eux sous les bombes, une occasion de rire!...

Le coq Français la plume mouillée par la peur à fait encore mieux!

Il y a quelques jours  des émeutes pour du nutella vendu au tiers

de son prix ! Je vous épargne les vidéos : à voir sur you tube !

Jusqu'où le peuple Français ira dans l'indignité, la vulgarité, la cupidité ?

Il est fort probable que ces formes de honte se prolongeront encore.

Cette veulerie collective provoquée à des fins mercantiles est triste

et afligeante. Elle aura bien d'autres occasions de se manifester,

c'est à craindre ! Il reste pour cette société à miser sur sa propre bêtise.

Il y a et il y aura du pain sur la planche avec ou sans nutella !

 

Alain Gestin, janvier 2018

 

 

 

Posté par belvedere à 19:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 février 2018

Pouvoir sémantique

 

" Désormais une nouvelle version du mot prison.

Veuillez donc Mesdames, Messieurs, changer de vocabulaire ! 

Ne dites plus prison mais : Établissement privatif de liberté !

Je ne sais pas si celà suffira pour apaiser la colère des détenus ?

Ni si cette jonglerie sémantique amèliorera leur condition ?

On avait déjà connu cela dans les années 1980 où la femme de ménage

s'était vue attribuée le titre hautement gratifiant de :

Technicienne de surface ! Pas mal, peut être que cette

gratification évita d'augmenter leur salaire.

On pourrait continuer ainsi mais ce genre d'exemple est légion.

Nous résignerons-nous donc à ce que l'on nous fasse

toujours passer des vessies pour des lanternes !

 

Alain Gestin © janvier 2018

Posté par belvedere à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,