11 février 2018

Gabriel Marcel (1889/1973)

     " C'est en tant que créateur, si humble que soit le niveau où cette création se consomme, qu'un homme quel qu'il soit peut se reconnaître libre."    " Le plus grand mérite de l'esprit critique, c'est d'être avant tout défanatisant et il est logique que dans le monde où nous vivons, l'esprit critique tende à disparaître, que sa valeur ne soit même plus reconnue."   Gabriel Marcel (1889/1973)
Posté par belvedere à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 janvier 2017

"Notes sur la suppression des partis politiques" Simone Weil

  " Les partis sont des organismes publiquement, officiellement constitués de manière à tuer dans les âmes le sens de la vérité et de la justice."    " Les partis sont un merveilleux mécanisme, par la vertu duquel, dans toute létendue d'un pays, pas un esprit ne donne son attention à l'effort de discerner, dans les affaires publiques, le bien, la justice, la vérité.  Il en résulte que - sauf un très petit nombre de coïncidences fortuites - il n'est décidé et exécuté que des mesures contraires au bien... [Lire la suite]
Posté par belvedere à 20:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 janvier 2017

"Quand tout le monde est artiste!... Philippe MURAY

"La critique est aisée et l'art difficile" Destouches (XVIII siècle) "Vous connaissez cette phrase... Elle a perdu aujourd'hui toute sa pertinence. Ce qu'il faudrait plutôt dire, à présent, ce serait quelque chose comme: la critique est à réinventer car tout le monde est artiste. Quand tout le monde est artiste, bien entendu, et immédiatement, plus personne ne l'est, il n'y a plus d'art et ce que l'on vends tous les jours sous ce nom ne vaut plus un clou; ni même le marteau qui ne tapera pas dessus. La critique n'est... [Lire la suite]
Posté par belvedere à 19:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 janvier 2013

Philippe Muray

  L'époque qui commence est une tête à claques qu'il devient jour après jour un peu plus agréable de gifler.   À défaut convient-il de sévir de la façon la plus méthodique contre tout ce qui, sous une forme ou une autre, se présente comme "moderne" et comme "dérangeant", et qui n'est jamais qu'une manifestation supplémentaire de la guerre morbide livrée à la liberté ou plutôt ce qu'il en reste.   Philippe Muray, Après l'Histoire, éd gallimard tel janvier 2000
Posté par belvedere à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 juillet 2010

De l'époque qui commence (Philippe Muray)

De l'époque qui commence     Un spectre hante la société actuelle: celui d'une critique à laquelle elle n'aurait pas pensé. Dans le but de se protéger de cette menace, elle ne cesse de sécréter ses propres contestataires et les pousse en avant: objecteurs de substitution,rebelles de remplacement, succédanés de perturbateurs, ersatz de subversifs, séditieux de synthèse, agitateurs honoraires, émeutiers postiches, vociférateurs de rechange, révoltés semi-officiels, provocateurs modérantistes, leveurs de tabous... [Lire la suite]
Posté par belvedere à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,