09 juillet 2018

En chantier : Nouvel Atelier

     Nouveau chantier Nouvel Atelier Photographie Alain Gestin  © ADAGP. Paris 2018   Anagramme: TE   LIER  A A T E L I E R I     RELATE R E A L I T E  
Posté par belvedere à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 mars 2014

SITUATION GÉOGRAPHIQUE DU BELVÉDÈRE

SITUATION GEOGRAPHIQUE L'Atelier du BelVédèrE :    Proche de la gare TGV Villiers-Vendôme 42 minutes au départ de la gare Montparnasse LE BelVédèrE est situé à 2 km ouest de Vendôme, prendre la départementale D 957 (direction le Mans) Puis prendre la départementale D 5 (direction Villiers-Montoire,vallée touristique du Loir). Visite de l'Atelier sur rendez-vous Fixe: 02 54 800 221. Mobile: 06 03 53 77 76
Posté par belvedere à 20:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 avril 2010

Dans l'atelier

Posté par belvedere à 20:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 avril 2010

vue Atelier

Copyright, Adagp 2010, Paris. Reproduction interdite.
Posté par belvedere à 21:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
19 avril 2010

Philippe Lejeune

"La première chose à faire est d'enfiler une blouse. Il s'agit moins d'éviter de se salir que de se rappeler à l'ordre. C'est la fonction de l'uniforme. Revêtu des attributs du peintre , tu changeras de projet. Seule la peinture est compatible avec cette apparence. La rêverie s'en passe et l'uniforme  de l'oisiveté est mal défini.   Profite de tout ce qui pourra te piéger. Tout les moyens sont bons pour nous décider à entreprendre ce que pour mille raisons, nous pourrions différer. Il importe davantage de faire ce que... [Lire la suite]
Posté par belvedere à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 avril 2010

Bois dans l'atelier

Posté par belvedere à 18:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 janvier 2010

Jean FAUTRIER

  "L'irréalité d'un informel absolu n'apporte rien. Jeu gratuit. aucune forme d'art ne peut donner d'émotions'il n'y mêle pas une part de réel. Si infime qu'elle soit, si impalpable, cette allusion, cette parcelle irréductible est comme la clef de l'oeuvre. Elle la rend lisible, elle en éclaire le sens, elle ouvre sa réalité profonde, essentielle, à la sensibilité qui est l'intélligence véritable" Jean Fautrier (né le 16 mai 1898 à Paris; mort le 21 juillet 1964 à Châtenay-Malabry)
Posté par belvedere à 14:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :