11 février 2010

Mark Rothko

Pour ce qui est de l'art, notre société a substitué le goût à l'art : cela l'amuse davantage, la responsabilité est moindre.Et elle change de goûts comme de costumes.Placés entre le choix et la diversité,l'artiste pourrait faire entendre plus fort ses lamentations.Jamais ses tourmenteurs n'ont eu autant de formesni crée une telle cacophonie;jamais il n'en est sorti une telle prolixité. Mark Rothko (La réalité de l'artiste, champs arts, ed Flammarion) «C'est une idée très répandue parmi les peintres que le sujet importe peu du... [Lire la suite]
Posté par belvedere à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,