"Pourquoi faire simple ?

Quand on peut faire compliqué..."

Le lieu commun n'a pas forcément bonne presse quoique le livre de Léon Bloy

"Exégèse des lieux communs" demeure plaisant à la lecture de notre actualité.

Ces dernières décennies nous progressons dans la médiocrité.

Non content de créer de nouvelles abréviations, de nouvelles notions,

de nouveaux concepts citons par exemple celui de: "Travailleur pauvre!..."

Nos politiques, fonctionnaires et administrateurs de tous poils s'évertuent à

inverser nos lieux communs, voire à les officialiser...

Le lieu commun souvent utilisé chez les artisans

"Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple?"

est en passe d'être transformé en:

"Pourquoi faire simple alors qu'on peut faire compliqué?"

Et nous le faisons si bien!...

N'oublions pas que compliquer les choses simples

est source de création d'emplois!..

Et puis ces complications Franco Françaises sont Made in France.

Une belle fierté! vous voyez qu'il nous reste des idées!...

Alain Gestin, 15 décembre 2012.